Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Le LPCN participe à l’édition 2022 du Festival Pint of Science

11 mai · 19h0022h30

2€

Le concept de Pint of Science a été inventé en 2012 par les Dr Michael Motskin et Dr Praveen Paul, deux chercheurs londoniens. En ouvrant les portes de leur laboratoire au grand public, ils découvrent un public curieux et fasciné par les sciences. Ils décident alors de présenter leurs recherches hors des murs du labo, pour s’installer dans les pubs. Pint of Science était né. Le festival s’est développé et a été importé en France en 2014.

Cette année, il se tiendra du 9 au 11 mai 2022, en présentiel, dans 33 villes françaises.

A Caen, différentes interventions seront organisées au Dôme et au Warpzone Caen.

Camille Langlais est doctorante au LPCN, elle prépare une thèse en psychologie intitulée « Vite, ça chauffe : faut-il réduire la distance psychologique au changement climatique pour favoriser les écogestes ? » sous la direction de Cécile Sénémeaud (PR, LPCN, Université de Caen Normandie).

Elle interviendra le 11 mai à 19h30 au Dôme, lors de la session “L’écologie, un enjeu de la recherche”.
Les rapports scientifiques sont formels : l’urgence écologique est absolue. Nous sommes tous concernés, et cela se reflète dans les sujets de recherche : de l’étude des plantes à celle de la psychologie humaine, Baptiste et Camille cherchent des réponses à cet enjeu crucial de notre époque.

 

Résumé de la présentation de Camille Langlais (doctorante, LPCN) :

Le changement climatique : dans bien longtemps, dans une galaxie très très lointaine … ?
Mont Saint-Michel, 2142 : du sable, des dromadaires et des palmiers… ? Le changement climatique semble souvent perçu comme un scénario de science-fiction : lointain et incertain. Camille s’intéresse au rôle de la distance face aux défis écologiques comme cause de notre inaction climatique. Percevoir le changement climatique comme lointain nous empêche-t-il vraiment d’agir ? Faut-il amener les citoyens à visualiser davantage ses impacts locaux et immédiats ? Notre capacité à transcender “l’ici et maintenant” pourrait-elle nous aider à dépasser la distance nous séparant de ces défis ?
Camille Langlais

Résumé de la présentation de Baptiste Delaunay (Doctorant, ABTE, équipe EcoTEA) :

Les plantes comme indicateurs de la pollution atmosphérique
Saviez-vous que les plantes des villes peuvent être utilisées comme capteurs de la pollution atmosphérique ? Baptiste récupère des feuilles pour extraire les polluants qui s’y sont fixés, afin d’établir un lien entre la pollution atmosphérique connue dans l’air et celle retrouvée dans les plantes. Une fois le lien mis en évidence, il sera possible d’utiliser uniquement ces plantes pour avoir une information sur cette pollution. Pour supposer que ce lien puisse être transposé à plusieurs territoires, Baptiste nous montrera comment il étudie deux villes aux conditions différentes, Caen et Nice.

 

Pour en savoir plus :

Pint Of Sciences à Caen

Le nombre de places est limité, les inscriptions sont ouvertes depuis le 4 Avril:

Inscription et informations session “L’écologie, un enjeu de la recherche”

Détails

Date:
11 mai
Heure :
19h00 – 22h30
Prix :
2€
Catégorie d’évènement:
https://pintofscience.fr/event/lecologie-enjeu-de-la-recherche

Lieu

Le dôme
Esplanade Stéphane Hessel
Caen, 14000 France
+ Google Map
Téléphone :
02 31 06 60 51
Voir Lieu site web