You are currently viewing De nouveaux ingénieurs ont rejoint le LPCN

De nouveaux ingénieurs ont rejoint le LPCN

  • Post last modified:16 novembre 2022
  • Post category:Actualités

En début d’année 2022, trois nouveaux ingénieurs d’études en psychologie ont rejoint le laboratoire.

Il s’agit de Corentin Fauvel, Manon Théraud et Romain Veillé.

Corentin Fauvel est diplômé d’un master de psychologie sociale – audit et conduite de changement de l’université de Caen Normandie. Précédemment chargé de prévention en addictologie au sein de l’association Addictions France, il assure des enseignements à l’IRTS, l’IUT et l’université de Caen Normandie.

Corentin a rejoint en février le projet de recherche « Alcool et Cannabis à l’Université de Caen » (ADUC), coordonné par Hélène Beaunieux (PR, LPCN). Il intervient en particulier sur le volet 1 de l’étude, dont l’objectif est d’identifier la prévalence de la pratique de Binge Drinking (BD) en milieu étudiant, ses déterminants et leur amplification potentielle par la consommation de cannabis. Ce projet fédère les expertises de 4 laboratoires de recherche, le service d’addictologie du CHU de Caen, les SUMPPS et CSPA locaux, l’IRESP, l’ARS et la communauté étudiante.


Manon Théraud a également obtenu son master de psychologie sociale – audit et conduite de changement à l’université de Caen Normandie. Elle a par le passé travaillé en tant que psychologue sociale de l’intervention dans la prévention des discriminations et l’insertion des minorités ethniques à la société française et plus particulièrement des femmes issues de l’immigration.

Manon a intégré en février 2022 le projet de recherche « Évaluation de formations à l’Education aux Médias et à I’Information et à l’Esprit Critique » (EFEMIEC) coordonné par Virginie Bagneux (MC, LPCN). Elle participe à la conception et coordination des protocoles d’études d’impact, dans le but d’appréhender l’efficacité des dispositifs sur plusieurs facteurs identifiés dans la littérature comme étant à l’origine de croyances non fondées et de comportements délétères pour l’individu ou le climat social. Ce projet est réalisé en partenariat avec différents partenaires nationaux (ministère de la Culture, CANOPE, médiathèque d’Aubagne, etc.).


Romain Veillé est diplômé d’un master de psychologie sociale, du travail et des organisations de l’université de Caen Normandie. Il a travaillé pendant plusieurs années dans le champ de la santé au travail, au sein du cabinet d’expertise Emergences.

Romain a rejoint en janvier 2022 le projet de recherche « Anxiété et malaise post-don : mesurer et prévenir » coordonné par Cécile Sénémeaud (PR, LPCN). L’objectif principal du projet est d’élaborer, tester et adapter au contexte du don de sang un dispositif psychologique de réduction de l’anxiété pré-don dans le but de prévenir les malaises post-don immédiats et différés. Ce projet est réalisé en partenariat avec L’EFS Auvergne-Rhône-Alpes (AURA) et L’EFS Hauts-de-France – Normandie.