Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Soutenance de thèse de Fabien Bitu : L’apport des technologies interactives dans l’étude des composantes sensorielles de la créativité

13 décembre 2022 · 14h0018h00

Fabien Bitu

Fabien Bitu soutiendra sa thèse de doctorat en Psychologie, réalisée sous la direction de Michèle Molina (PR, LPCN, université de Caen Normandie · UNICAEN) et Béatrice Galinon-Melenec (PR, IDEES, Le Havre Normandie Université), le mardi 13 décembre à 14h00.

Le jury sera composé de :

  • Mme Maud BESANÇON, Professeure des universités, Université de Rennes 2 (Rapporteuse)
  • M. André TRICOT, Professeur des universités, Université de Montpellier 3 (Rapporteur)
  • M. Denis ALAMARGOT, Professeure des universités, Université de Poitiers (Examinateur)
  • M. Yann COELLO, Professeur des université, Université de Lille 2 (Examinateur)
  • Mme Béatrice GALINON-MELENEC, Professeure des Universités Emérite, Université Le Havre Normandie (co-directrice de thèse)
  • Mme Michèle MOLINA, Professeure des universités, Université de Caen Normandie (Directrice de thèse)

Résumé de la thèse

Les technologies numériques sont omniprésentes dans le quotidien des enfants et adolescents. Les technologies interactives comme les tablettes tactiles semblent particulièrement attractives et faciles d’utilisation, apportant des bénéfices sur les apprentissages scolaires. La question se pose alors de savoir si ces avantages peuvent s’observer également pour d’autres formes d’activité ne faisant pas l’objet d’un apprentissage. Dans ce cadre, nous nous intéresserons aux activités créatives. Bien que la créativité soit conçue comme un phénomène de nature multifactorielle, les composantes sensorimotrices n’ont été que très peu intégrées dans le processus créatif. Pourtant, Dietrich et Haider (2015) ont récemment suggéré que le processus permettant de générer une idée créative emprunterait le même mécanisme que celui utilisé pour contrôler une action réalisée ou imaginée au travers de la prédiction sensorimotrice. Les afférences sensorielles étant centrales dans le contrôle de l’action sensorimotrice, elles pourraient être considérées comme des facteurs constitutifs de la créativité. Selon cette proposition, il pourrait être suggéré que modifier les afférences sensorielles disponibles dans une tâche pourrait moduler la créativité. Dans cette thèse, nous interrogeons cette relation entre créativité et sensorimotricité. Au travers de 4 études expérimentales, nous avons fait varier les afférences sensorielles disponibles dans une tâche créative en faisant dessiner des enfants et adolescents de 6 à 15 ans sur tablette tactile au doigt, au stylet, et sur papier au stylo. Les résultats montrent effectivement qu’augmenter les afférences sensorielles en utilisant le doigt sur tablette tactile améliore l’originalité à tout âge. En revanche, réduire les afférences sensorielles lors de l’utilisation du stylet n’amène pas aux mêmes effets sur les performances d’originalité selon l’âge des participants. Chez les enfants de 6-7 ans, utiliser le stylet sur tablette tactile ne modifie pas les performances d’originalité. Après 8 ans, les enfants réalisent des dessins plus originaux au stylet sur tablette tactile qu’au stylo sur papier. L’effet bénéfique du stylet sur les performances créatives à partir de cet âge pourrait s’expliquer par l’acquisition de la capacité à compenser la perte d’afférences sensorielles qui permet de maximiser les informations sensorielles, apportant ainsi des bénéfices sur l’originalité. Ces bénéfices de la tablette tactile s’observent également chez des adolescents qui, du fait de troubles du comportement, présentent des difficultés dans la mobilisation de leurs capacités cognitives. De plus, ces adolescents rapportent une préférence majoritaire pour l’utilisation du support tactile en comparaison du support papier, qui serait lié à une plus grande mobilisation sensorielle dans la production des gestes graphiques sur l’interface. Nous discutons de l’implication de ces résultats pour la nature du processus créatif et son développement, ainsi que l’utilisation d’afférences sensorielles pour aider les enfants et adolescents typiques, comme atypiques, à mobiliser plus efficacement leurs capacités cognitives.

Mots clés :

Créativité, afférences sensorielles, tablette tactile, sensorimotricité, prédiction sensorielle, charge cognitive, troubles du comportement, enfant, adolescent

 

Informations pratiques :

La soutenance sera également organisée en visio-conférence pour celles et ceux qui ne pourraient se déplacer mais souhaiteraient y assister, le lien de visio-conférence sera envoyé sur simple demande à  “Fabien Bitu” <fabien.bitu@unicaen.fr>

Plan_d’accès_mrsh

Détails

Date:
13 décembre 2022
Heure :
14h00 – 18h00
Catégorie d’évènement:

Lieu

Amphithéâtre de la MRSH, campus 1